• C'est dans une ambiance festive que l'école Saint Jean Baptiste a fêté carnaval, mardi en fin d'après midi. De la maternelle au CM2, les élèves  avaient revêtu leurs plus beaux costumes de princesse, superhéros, clown et bien d'autres très originaux. « Maman m'a fabriqué un tenue d'artiste, parce que c'est le thème de l'année », explique Zoé, déguisée en peintre.

    Les maternelles étaient fiers de montrer leurs réalisations aux plus grands : de jolis masques colorés.Le temps n'étant pas de la partie, tous ont pu se réchauffer au self de l'école autour d'un petit goûter. Pour l'occasion des crêpes avaient été confectionnées, vite dévorées par les petits écoliers...

    C'est au rythme de musiques actuelles que se sont terminées ces réjouissances colorées.

     

    Mardi gras !

     

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

    Mardi gras !

     

     


  • La liaison entre l'école Saint-Jean et le collège Sainte-Anne s'enrichit au fil des années et commence dès le cycle 2. Elle est, aujourd'hui, un des moyens de mettre en oeuvre l'école du socle commun. Dans ce cadre, les élèves de l'école Saint-Jean profitent des infrastructures du collège dès le CE1. L'environnement est alors familier à l'entrée au collège. Vendredi, les enfants de CE1 et CE2 ont profité d'une séance informatique. Pour cette 1ère séance, l'objectif était la maitrise du vocabulaire informatique et de quelques compétences liées au traitement de texte. Ainsi, les élèves ont appris à changer de police, de taille, de couleur aux différents caractères, à sélectionner un texte.

    Un jeu de maniement de la souris a clos la séance. Les petits écoliers ont profité de cette présence pour partager le temps de récréation avec les collégiens (le moment le plus apprécié de la matinée !).

     

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

    Informatique au collège !

     


  • Bernard Dufour, le papa de Sandro, élève en CM1, est venu faire part aux élèves de son expérience de coureur de l'extrême. L'année dernière, il avait participé au marathon des sables (une course de 250 km en autosuffisance dans le désert marocain).  Bernard avait terminé 143sur 941 finishers. 

    Cette année, il a tenté la trans'333 (objectif : rallier 333 km en moins de 108 heures dans le désert mauritanien, en autosuffisance, sans balisage. Avec un ravitaillement en eau tous les 22 km.) Le défi était de taille. Malheureusement, cette année, il s'est soldé par un échec pour Bernard.

    Mais il prend acte de ses erreurs et retentera la course, a expliqué ce coureur de l'extrême aux enfants ;  les incitant, au passage,  à ne pas se décourager, à ne pas baisser les bras quand ils n'arrivent pas quelque chose...

    Mais Bernard n'est pas venu dans notre classe pour parler principalement de ses exploits ou de ses échecs. Il est venu aussi témoigner de ce qu'il a vu, là-bas, dans le désert, avec plein de photos pour illustrer ses propos.

    Il a parlé de la beauté de la nature : les sculptures du vent sur le sable, les traces éparses laissées par les animaux, la beauté du ciel étoilé, etc.

    Bernard a invité les enfants à faire attention à l'environnement en expliquant que 50% des dromadaires avaient disparu l'année dernière à cause, entre autre, du réchauffement climatique.

    Le coureur a aussi été saisi par le contraste entre la vie des enfants d'ici et là-bas (pas de jouets tous faits, de nouvelles technologies, des écoles avec peu de moyens : sans crayon, sans cahier, sans table, etc). 

    Il a également parlé de l'accueil, de la solidarité des gens qu'il a rencontrés en Mauritanie. Il a expliqué aux enfants que même s'ils ne parlaient pas la même langue, les gens arrivaient toujours à se comprendre par les gestes, le regard. On sait toujours quand un autre humain rit, sourit, est en colère ou parait triste.

    De beaux échanges ont eu lieu entre le coureur et les enfants de notre  école autour des valeurs de solidarité, partage, bienveillance et respect de l’environnement. Merci pour ce beau témoignage !

     

     

     


  • Aïna repart pour l'Ile de la Réunion...

    Nous lui adressons tous nos voeux de plein épanouissement ... et lui disons à bientôt pour de prochains rendez vous via la visioconférence !

    Au Revoir Aïna !!!!

    Au Revoir Aïna !!!!

    Au Revoir Aïna !!!!


  • Vendredi, les élèves de l'école Saint-Jean, de la petite section au CM2, se sont rendus au Salon du livre jeunesse Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à regarder, lire, feuilleter les livres qui étaient mis à leur disposition. En petit groupe ou bien seul dans des petits coins douillets du salon, chacun pouvait s'installer tranquillement pour découvrir de nouvelles histoires drôles ou merveilleuses, pour s'informer ou même méditer à travers la diversité des ouvrages proposés. Un petit questionnaire était à leur disposition et leur permettait de mieux s'approprier les différents espaces du salon.Après cette visite libre, les enfants se sont rendus au petit théâtre où ils ont présenté, par classe, le travail effectué à partir de leur livre coup de coeur de la sélection du salon. Les CE à partir du livre "Comment bien élever ses parents" ont présenté leur guide du parent parfait.

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre

    Les CE au Salon du Livre